Le village médiéval de La Garde-Guérin est situé au bord du Chassezac en Lozère (Occitanie). Chemins de randonnées: GR72, GR700 Voie Régordane, Tour du Chassezac et du Cévenol.

La Garde-Guérin en Lozère

La Garde-Guérin

Alt. 858m / Latitude : 44.477567 | Longitude : 3.934597

Blason de La Garde-Guérin en Lozère

La Garde-Guérin en Lozère (GR700 Voie Régordane, GR72)

 

La Garde-Guérin en Lozère (GR700 Voie Régordane, GR72)Ce village fortifié, isolé au milieu d'un plateau, domine les rochers déchiquetés de la trouée du Chassezac. Au XIIème siècle, l'évêque de Mende décida sa création pour protéger les voyageurs qui empruntaient GR700 Voie Régordane, seul chemin de communication entre l'Auvergne et le Roussillon. 27 nobles, les "pariers", s'y installèrent.

La Garde-Guérin en Lozère (GR700 Voie Régordane, GR72)Toutes leurs maisons étaient parfaitement identiques. Avec son château fort et la plus grande partie de ses remparts, le village, interdit à la circulation automobile, a conservé pratiquement intact son aspect de cette époque. Aujourd'hui, la plupart des anciennes maisons des pariers servent de bergerie aux rares habitants du village. A 1 km au nord, un sentier s'embranchant sur l'ancienne D906 conduit en cinq minutes au vertigineux belvédère du Chassezac qui surplombe l'à-pic des gorges chaotiques au fond desquelles gronde le torrent.

Village-étape très connu du GR700 Voie Régordane, la Garde-Guérin est aujourd'hui un site touristique particulièrement attractif. Sur place, la haute tour de guet, jadis entourée de remparts dont on peut voir encore de très beaux restes. Château et village restaurés formant un bel ensemble médiéval remarquablement homogène. Ce fut jadis le domaine des « chevaliers pariers », une très originale association militaire, sorte de milice policière qui protégeait et guidait les voyageurs de la Régordane. Ils furent jusqu'à trente, relevant de statuts minutieux et précis, réglant charges et distributions de revenus.

Le donjon est haut de 27 mètres. Ses étages sont voûtés en berceau. Sans escalier, ils communiquaient par échelles et trappes étroites. L'église du village. ancienne chapelle du « château », bien restaurée est considérée comme un « bijou » d'architecture romane. Du haut de l'arc triomphal un Saint Michel polychrome terrasse un diable cornu. Très beaux chapiteaux. Des maisons anciennes du village, beaucoup ont été restaurées. On peut voir des portails superbes, des escaliers antiques. Accueil chez les frères Nogier à l'Auberge Régordane, Logis de France, Hôtel-Restaurant.

Blason: Cette image a été réalisée par Louis Brun pour le Projet Blasons de la Wikipédia francophone (Travail personnel)

 

Gîte d'étape, Maison d'hôtes, Chambres d'hôtes, Hôtel, Camping, Refuge, Auberge
Hébergements
Si vous êtes propriétaire d'un hébergement qui accueille les randonneurs (Gîte d'étape, Maison d'hôtes, Chambres d'hôtes, Hôtel, Camping, Refuge, Auberge, Commerce) sur ou à proximité (1 km max.) d'un GR® répertorié sur www.gr-infos.com, vous pouvez y figurer en remplissant la fiche d'inscription Chemins de Grandes Randonnées

 

 

L'Etoile Chambres et tables d'hôtes à La Bastide Puylaurent entre Lozère, Ardèche et Cévennes

Ancien hôtel de villégiature avec un magnifique parc au bord de l'Allier, L'Etoile Maison d'hôtes se situe à La Bastide-Puylaurent entre la Lozère, l'Ardèche et les Cévennes dans les montagnes du Sud de la France. Au croisement des GR7, GR70 Chemin Stevenson, GR72, GR700 Voie Régordane (St Gilles), Cévenol, GR470 Sentier des Gorges de l'Allier, Montagne Ardéchoise, Margeride, Gévaudan et des randonnées en étoile à la journée. Idéal pour un séjour de détente.

Copyright ©la.garde48.free.fr